équipe de la circonscription Lyon Centre

Pour le climat, la qualité de vie, les solidarités, c’est à la métropole avec le vote pour les écologistes et la gauche que tout se joue.

Entre Saône et Rhône, de la pointe de la Confluence au plateau de la Croix-Rousse, la circonscription Lyon Centre regroupe le 1er, le 2ème, et le 4ème arrondissement. L’envie d’écologie n’y est plus à démontrer. Les attentes sont fortes et concernent la qualité de l’air, la végétalisation, le partage des voies de circulation, le réaménagement des berges du Rhône et l’apaisement de la presqu’île. Au sud de la gare de Perrache, le 2ème arrondissement évolue mais ses habitants subissent encore les nuisances d’une autoroute qui la scinde. Au nord, dans les quartiers historiques du XIXème siècle, la densité très élevée suscite le besoin d’espaces verts. Dans le 1er et le 4ème, la vitalité culturelle et associative ne demande qu’à faire fleurir encore plus la fibre écologique, pour trouver les clefs d’une adaptation réussie au changement climatique.

Face aux canicules et aux pics de pollution, il nous faut revoir nos déplacements, transformer les logements, accélérer les rénovations thermiques, relocaliser la production alimentaire, développer la biodiversité et promouvoir une plus saine gestion de l’eau.

Une métropole qui passe “au vert”, c’est préparer dès maintenant, la grande transition écologique et sociale dont notre territoire a besoin.

la liste de la circonscription Lyon Centre

1. Fabien BAGNON

Ingénieur diplômé de l’INSA de Lyon, père de deux enfants, je suis représentant du personnel et délégué syndical au sein d’Enedis.

Engagé depuis de nombreuses années à Lyon dans le milieu associatif, j’ai été co-président de la Ville à Vélo et de L’écoclicot, co-fondateur du collectif VALVE, membre du cercle d’orientation des Colibris de Pierre Rabhi, et plus récemment fondateur du collectif ADS Non Merci contre l’Anneau des Sciences. J’ai naturellement participé à l’organisation des marches pour le climat dont j’ai été l’un des porte-paroles.

Persuadé que l’urgence écologique et sociale nécessite un changement de cap, j’ai décidé de prendre mes responsabilités politiques et de mener la campagne des métropolitaines pour la circonscription Lyon Centre.

2. Émeline  BAUME

Economiste de formation et habitante du 1er arrondissement de Lyon depuis plus de 20 ans, mère d’une petite fille, j’ai 42 ans et vis au quotidien la sobriété et la coopération. J’applique à l’échelle de ma famille le projet que propose l’écologie politique. J’ai initié en tant qu’élue à la Métropole de Lyon entre 2015 et 2019 la démarche “Territoire zéro déchet, zéro gaspillage”. Réduire de 50% les quantités incinérées sur notre territoire à horizon 2026 est un objectif inscrit dans notre projet pour le climat et la justice sociale. 

3. Sylvain GODINOT

Habitant des pentes de la Croix Rousse, j’ai suivi une formation d’ingénieur en environnement et d’économiste de l’énergie. J’ai consacré ma carrière professionnelle à la lutte contre le réchauffement climatique. Après avoir été directeur d’une association lyonnaise de l’énergie, je suis désormais consultant indépendant. A 46 ans, je souhaite contribuer à une équipe qui met la transition écologique au coeur du projet métropolitain.

4. Laurence BOFFET

Agée de 47 ans, je suis ingénieure en gestion industrielle, consultante informatique. Originaire de la campagne brionnaise, je me suis installée dans le 1er arrondissement à la fin de mes études. Sensible à l’injustice sociale que j’ai côtoyée dès l’enfance, je me suis engagée dans la vie associative étudiante et humanitaire à l’INSA de Villeurbanne.

Par mon travail, j’ai été témoin de la désindustrialisation du pays. Membre d’Ensemble! et de la France Insoumise, je suis élue sortante de la mairie du 1er arrondissement, aux côtés de Nathalie Perrin-Gilbert. Critique de la construction de la Métropole de Lyon, je défends une autre vision des grands centres urbains, plus respectueuse des territoires et de leurs équilibres.

Je représente Lyon en Commun sur cette liste d’union dans laquelle nous avons la responsabilité d’inventer l’écologie populaire de demain, avec des solutions collectives, pour nous permettre d’accélérer les changements nécessaires face aux défis climatiques et sociaux.

5. Florestan GROULT

34 ans, dont 10 à Lyon, ville de cœur et d’adoption. Après un engagement associatif abouti au sein d’Ingénieurs Sans Frontières, en parallèle de mes missions au sein de la fonction publique, ces élections rencontrent ma détermination à faire émerger une nouvelle action publique qui allie justice sociale et environnementale, par et pour les habitants.

Mes sujets privilégiés pour le mandat ? Garantir un droit essentiel par le retour en régie publique de l’eau, transformer notre approche de la ville par une gestion de l’environnement intégrée à toutes les politiques publiques, rendre les clés de la décision en expérimentant de nouveaux dispositifs de participation des habitants.

6. Marie-Agnès CABOT

J’ai toujours vécu à la Croix Rousse : c’est dans ce quartier que mes 5 enfants sont nés et que je les ai élevés. C’est dans ce quartier que je pratique mon art de sage-femme à domicile.

Je suis également active au sein d’un syndicat de sage-femme, pour garder une santé humaine pour tous. Je pars régulièrement en Afrique en mission humanitaire et tout naturellement je me suis investie auprès des mineurs isolés étrangers.

Je suis actuellement élue au conseil d’arrondissement pour EELV.

Je souhaite poursuivre mon engagement politique pour améliorer encore la vie des habitants de ce quartier que j’aime : une alimentation saine, un air respirable, des déplacements apaisés et facilités, bref s’adapter harmonieusement au changement climatique et sociétal qui arrive.

7. Valentin LUNGENSTRASS

Diplômé de l’INSA de Lyon et habitant depuis sept ans dans la Métropole, Valentin Lungenstrass est un jeune ingénieur  travaillant dans une start-up lyonnaise du numérique.

Comme de plus en plus de jeunes, il fait partie de cette Génération Climat qui s’engage. Il a notamment participé aux deux éditions « jeune » de la COP21 et de la COP23 à Paris et à Bonn. Curieux et rigoureux, il signe l’appel « Pour le climat, Pour changer Lyon, Nous sommes prêt.e.s » au printemps pour façonner le programme écologiste des municipales et des métropolitaines.

Candidat tête de liste dans le 2ème arrondissement de Lyon, il souhaite améliorer la vie sur la presqu’île, notamment en anticipant les évènements futurs et donc en s’adaptant mieux au changement climatique : « Pour rester dynamique et vivable, la presqu’île devra faire sa mue et devenir plus verte, apaisée et sûre ».

8. Yasmine BOUAGGA

Sociologue, 37 ans, a grandi en Seine-Saint-Denis et commencé à militer pour les droits humains au lycée, en s’intéressant aux questions internationales, aux luttes altermondialistes, et à la justice environnementale. Dans son activité professionnelle de recherche au CNRS, elle a mené des études sur les politiques pénales, et également sur les migrations. Elle enseigne à l’ENS de Lyon et, dans une perspective de diffusion des savoirs, a cofondé une collection de bande-dessinée adaptant des enquêtes sociologiques. Elle s’est impliquée dans diverses expériences bénévoles (Génépi, Droits d’Urgence, Itinérens) et a fréquenté, dans son travail, des acteurs publics et associatifs, qui lui ont donné envie d’agir concrètement pour une politique écologiquement et socialement responsable, et préparer l’avenir.

9. Yves BENITAH

De 1975 à 1992, il est musicien-compositeur au sein de groupes (Acteur Studio, Petersen, Carte de Séjour, Rachid Taha…). En 1980, il dirige un lieu culturel à la Croix Rousse : le SEC. En 1992, il crée Acte Public, une structure qui accompagne de nombreux artistes et organise de nombreux événements. En 1996, il est en charge de la mise en œuvre de la politique culturelle de la ville de Rive de Gier. Il ouvre des lieux, type friche culturel : l’usine RVI, le fort St Jean.., et initie un festival pluri-artistique estival – Le Jardin des Possible. Il co-organise avec le Centre Commercial de La Part Dieu un salon de présentation des saisons culturelles de Rhône Alpes – Les Avants Scènes. En 2001, il reprend une activité d’auteur et metteur en scène de théâtre. De 2003 à 2020, il est auteur-réalisateur et producteur de documentaires, captations, programmes télévisuels en liens avec le monde artistique et culturel (120 films). 

10. Chloë VIDAL

Née à Montpellier en 1982 et lyonnaise depuis 2007, Chloë Vidal est docteure en géographie (ENS Lyon), directrice de recherche et déléguée permanente en France d’un centre européen de recherche en prospective. Très tôt sensibilisée aux enjeux de l’écologie, elle milite aujourd’hui activement dans le collectif Nous voulons des coquelicots Lyon (pour l’interdiction des pesticides de synthèse et la sortie du modèle agro industriel). Chloë Vidal a choisi de rejoindre le rassemblement des écologistes pour Changer Lyon, convaincue que la métropole peut permettre la construction de coopérations indispensables à la mise en oeuvre de solutions concrètes alliant justice sociale et climatique, afin de répondre aux défis de la transition écologique.

11. Loïc RIGAUD

Parent d’élève à l’école Flammarion, je viens d’intégrer le nouvel habitat coopératif « Le Cairn » du Groupe du 4 Mars qui a ouvert ses portes en novembre dernier. Non-spéculation, espaces communs, logement locatif social, éco-habitat, vivre ensemble, implication sur le quartier : je crois que la transition écologique, sociale et citoyenne de notre société passera par un double engagement individuel et collectif. Professionnellement, je suis depuis 2016, Coordinateur de développement social aux Petits Frères des Pauvres, une association qui lutte contre l’isolement des personnes âgée isolées et précaires. Militant et salarié pendant 10 ans à SOS Racisme à Lyon puis à Paris où j’ai été responsable du pôle anti-discrimination national, je suis aujourd’hui responsable d’Agir pour l’égalité, une association qui lutte pour l’égalité des droits et contre le racisme et l’antisémitisme sur le Rhône. Je suis également co-président du GRAM, mouvement citoyen politique local.

12. Aline GUITARD

Aline Guitard, 48 ans, enseignante (Histoire Géographie et atelier relais pour élèves décrocheurs) en REP depuis 1997 sur Villeurbanne et Vaulx-en-Velin et Croix-Roussienne depuis toujours. Militante depuis 1987 à la Jeunesse Communiste puis à l’Union des Etudiants Communistes. Secrétaire du PCF Lyon depuis 2009 et responsable nationale du PCF depuis 2013. C’est en militant que je suis devenue communiste. Mon engagement est lié avant tout aux idées d’égalité, de justice sociale et de démocratie. A l’échelle locale, cela signifie faire en sorte que les politiques publiques permettent à tous ceux qui le souhaitent de vivre à Lyon, que chacun ait les moyen de se loger, de se déplacer, d’avoir accès à la santé, d’avoir des loisirs et que la parole de chacun soit prise en compte et non utilisée… Un engagement social et démocratique.

13. Michaël HALIMI

Un parcours éclectique m’a mené des plateaux de cinéma à la gestion de risques et la déontologie bancaire. Diplômé en économie, droit et histoire de l’art, je suis aujourd’hui formateur dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises et de la médiation en entreprises. J’interviens dans des établissements d’enseignement supérieur, ainsi que dans des ESAT (établissements et services d’aide par le travail) pour un public en situation de handicap. Ayant été conseiller municipal d’une commune de Haute Garonne avant de m’installer à Lyon il y a quatre ans, je considère que l’écologie n’avancera pas sans se préoccuper des aspects sociaux, et qu’agir sur le terrain professionnel et associatif n’exonère pas d’une action politique. C’est donc naturellement que je poursuis mon engagement en me portant candidat sur la liste métropolitaine des écologistes.

les visages de la liste

le programme de la circonscription Lyon Centre

Partagez ces informations avec vos relations :