Objectif 12 : un logement pour toutes et tous !

Le droit à un logement digne, abordable et de qualité est prédominant sur les logiques de marché immobilier : celui-ci doit être encadré et mis au service d’objectifs de qualité de vie, d’efficacité énergétique et de solidarité. La spéculation immobilière et la carence de politique foncière publique sont les principaux moteurs de l’emballement des prix du logement : Lyon est la 2e ville la plus chère de France ! Notre priorité sera d’enrayer cette inflation des prix en encadrant les loyers et en accélérant la création de logement et de foncier public. Nous lutterons également contre le sans-abrisme, le mal-logement et développerons une offre d’habitat adaptée aux besoins des Grand·e·s Lyonnais·e·s. Nous voulons permettre à toutes et tous de vivre dans un logement confortable et adapté à leurs besoins, tout au long de la vie et quelle que soit leur situation.

Limitation de la hausse des prix et de la spéculation
  • Encadrement des loyers prévu par la loi pour, limiter la hausse exagérée des loyers, voire revenir aux loyers médians qui ont été relevés quartier par quartier.
  • Moratoire sur les ventes de biens publics : la ville mettra à disposition des Lyonnais·e·s les bâtiments et fonciers inutilisés, sous forme de prêts longue durée (Bail à construire, bail emphytéotique) pour transformer, rénover, et occuper les biens publics. Une politique foncière pluriannuelle permettra d’anticiper les besoins et de limiter les coûts liés au foncier des projets publics.
  • La ville aidera l’accès à la propriété par des mesures de foncier solidaire (bail réel solidaire) : la municipalité peut acquérir et être propriétaire du foncier, permettant à des Lyonnais·e·s de devenir propriétaires du bâti et le transmettre sans encourager la spéculation. De fait, nous améliorerons la possibilité pour les ménages aux revenus intermédiaires l’accès à la propriété.
  • Appui substantiel aux associations d’information des habitant·e·s et de défense des droits au logement, un important moyen de lutte contre la spéculation.
Extension à toute la ville de Lyon de la délibération sur le changement d’usage des bâtiments

Notre objectif sera de limiter la transformation excessive de logements en bureaux, notamment dans l’hypercentre. Nous ferons en sorte de rendre à l’habitation des centaines de bureaux aménagés sans autorisation depuis des décennies.

Augmenter la part des logements sociaux

Objectif 25% de logements sociaux et augmentation de la part des logements dits intermédiaires accessibles à la classe moyenne: par les outils municipaux (régie, Société Anonyme de Construction de la Ville) et les outils auxquels la ville contribue (Société d’Economie Mixte patrimoniale de la Métropole, bailleurs sociaux) :

  • Utilisation active du droit de préemption urbain, pour réguler le marché immobilier et acquérir les logements, y compris isolés, nécessaires aux objectifs de logement social (rénovation et conventionnement de logements existants).
  • Augmentation de la part des logements sociaux pour respecter les objectifs nationaux, voire aller au-delà. Et augmentation de la part du logement très social afin d’accompagner les plus démuni·e·s et les plus précaires.
  • Augmentation de la part de logements dits intermédiaires pour faciliter un parcours résidentiel progressif du logement social vers le marché classique, y compris par conventionnement et intermédiation de logements isolés privés.
  • 100 % des logements sociaux seront accessibles aux personnes en situation de handicap et aux personnes âgées. Nous nous engageons à lutter contre les discriminations dans l’accès au logement social.
Application de la réglementation Airbnb

Nous appliquerons la réglementation en place pour vérifier que les logements Airbnb soient déclarés, qu’ils soient autorisés avec les compensations nécessaires pour les Airbnb professionnels, qu’ils soient loués au plus 120 jours par an pour les Airbnb en résidences principales. 

La réglementation actuelle de protection des logements et des habitant·e·s en ville, illisible et sans moyens associés, n’est pas appliquée. Lyon compte plus de 11 000 logements Airbnb sur les presque 300 000 de la ville. ​Nous consulterons aussi pour une diminution du nombre de jours maximum de location Airbnb.

Rénovation énergétique des bâtiments

Nos mesures sur la rénovation énergétique des bâtiments sont dans l’objectif 8 et dans notre programme Métropole

Accompagnement personnalisé pour les foyers en difficulté

L’enjeu est de détecter les travaux à réaliser et les gestes possibles pour réduire leur facture énergétique. 20 000 personnes sont en situation de précarité énergétique à Lyon, elles doivent renoncer à leur confort faute de moyens suffisants.

Développement de l’habitat partagé

C’est-à-dire des logements proposant des espaces partagés important tels que les cuisines, les buanderies ou les pièces de séjour, avec la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des projets citoyens, pour préserver et accroître la mixité sociale. Nous soutiendrons notamment des projets qui favorisent le caractère intergénérationnel.

Mise en place de projets de logement à destination des étudiant·e·s et jeunes travailleur·euse·s

Par exemple avec l’encouragement des projets qui permettent à différents publics de partager des espaces et des rencontres.

Développement des hébergements et logements d’urgence

Nous devons accueillir rapidement les personnes en besoin (voir l’objectif 15 Lyon plus solidaire pour nos mesures concrètes).

Partagez ces informations avec vos relations :