Objectif 14 : une démocratie vivante

Dans un exercice réel de démocratie, les citoyen·ne·s doivent pouvoir être actif·ve·s dans la vie politique locale autrement qu’en ne donnant leur avis lors des échéances électorales. Nous créerons une démocratie impliquante, continue et vivante par des dispositifs de participation directe, par un renfort de la coopération entre les citoyens et la Ville, par un renfort des marges de manœuvre des arrondissements, par la redevabilité des élu·e·s ainsi que par l’analyse plus fine du bien-être à Lyon.

Mise en place d’un budget participatif équivalent à 5% de son budget d’investissement

Ce budget sera dans les mains des citoyen·ne·s ! Avec l’implication des leurs élu·e·s d’arrondissement, les citoyen·ne·s pourront mener des projets utiles, qui leur ressemblent.

Plusieurs domaines d’actions seront possibles, comme par exemple la culture afin de permettre aux habitant·e·s de proposer des initiatives artistiques, culturelles et patrimoniales partagées et de décider lesquelles seront financées.

Création de dispositifs d’intelligence collective, pour que chaque citoyen puisse être acteur de la transformation de la Ville

Parmi lesquels :

  • des dispositifs de co-construction sur les grands projets des arrondissements, de la Ville et de la Métropole (projet d’aménagement urbain, projet d’équipement, et les grands projets impactant la vie quotidienne des habitants)
  • une plateforme numérique d’initiative citoyenne dans laquelle chacun pourra proposer un projet assorti d’une obligation d’instruction par les services du maire d’arrondissement, à partir d’un certain nombre de soutiens. Un dispositif sera mis en place en parallèle dans les services de la ville pour accompagner les personnes n’ayant pas accès au numérique.
  • la ville se garde la possibilité d’organiser des référendums locaux pour certains projets et de leur côté les citoyens pourront solliciter des référendums d’initiative citoyenne
  • la création d’un conseil consultatif citoyen composé de citoyen·ne·s tiré·e·s au sort qui auront pour mission de garantir le respect de traitement des propositions citoyennes et de proposer l’usage du référendum citoyen sur des projets de grande ampleur. Leurs avis seront publics.
Création d’un baromètre du bien être des Lyonnais·e·s

Lyon sera une ville du bien vivre pour toutes et tous. Ce baromètre permettra de mesurer la qualité de vie des habitant·e·s, leurs besoins et leur satisfaction. Il sera construit par un collectif de citoyen·ne·s représentatif de la population.

Une démocratie transparente

Cela passe par le partage les documents communicables les plus importants en ligne, en les rendant compréhensibles pour les citoyen·ne·s et la mise en place de mécanismes de détection des conflits d’intérêts, interdiction d’accepter des cadeaux et avantages, publication de l’assiduité des conseillers municipaux aux séances plénières.

Soutien aux associations

La participation à la démocratie du tissu associatif, ciment de la cohésion sociale, sera soutenue et renforcée notamment par la mise à disposition de locaux et de lieux d’affichage libres qui seront plus nombreux.

Soutien aux initiatives de co-gestion des lieux

Mise en place d’un droit d’expérimentation pour les arrondissements

Nous proposerons que les maires d’arrondissements, en lien avec la mairie centrale et la Métropole, puissent bénéficier d’un droit à l’expérimentation, notamment pour des partenariats avec les communes limitrophes sur des sujets locaux tels que les zones commerciales entre Lyon 8 et Vénissieux par exemple.

Création d’une commission du temps long

Celle-ci représentera les intérêts de la nature et des générations futures, et s’assurera de l’adéquation des grands projets de la Ville et sa Métropole avec les enjeux écologiques, sociaux, climatiques de moyen et long terme.

Création d’un Conseil consultatif des résident·e·s étranger·e·s

Il permettra à tous les habitant·e·s , même ceux et celles qui n’ont pas le droit de vote de participer à la vie civique locale.

Création de Conseils d’arrondissement des enfants

Chaque arrondissement aura un conseil des enfants pour qu’ils puissent eux aussi, être force de proposition

Renforcer le pouvoir des mairies d’arrondissements

L’initiative des conseils d’arrondissements sera privilégiée pour la mise en œuvre des budgets de la Ville et de la Métropole concernant les travaux de proximité afin de favoriser le bien être en ville pour chaque habitant·e de chaque quartier.

Création d’une conférence des maires

Réinvestissement et institutionnalisation des interactions entre la mairie centrale, les arrondissements et la Métropole, à travers la création d’une conférence des maires pour instruire les sujets qui les concernent au sein d’une instance formalisée.

Photo à la une de Arnaud Jaegers sur Unsplash

Partagez ces informations avec vos relations :