Objectif 8 : la sobriété énergétique, un enjeu collectif

L’urgence climatique nous oblige à repenser nos modes de consommations énergétiques et à nous adapter au plus vite. Notre vision est celle de la trajectoire NégaWatt : sobriété dans tous les usages, développement de l’efficacité énergétique et production locale d’énergies renouvelables, pour réduire au maximum notre dépendance aux énergies non renouvelables (fossiles et nucléaire) et nos émissions de gaz à effet de serre (GES), développer les matériaux biosourcés, et plus largement réduire notre empreinte écologique. La ville sera candidate pour le label Cit’ergie Gold, plus haut niveau de politique climat énergie européen !

Multiplication par trois du plan de rénovation des bâtiments municipaux

La part dédiée à la rénovation des bâtiments municipaux dans la programmation pluriannuelle des investissements passera de 60 à 200 M€/an pour améliorer l’isolation et les protéger des canicules. Notre grand inventaire du patrimoine de la Ville permettra de construire une programmation atteignant le niveau Bâtiment basse consommation sur tout le parc à 2050. Nous programmerons le renouvellement des systèmes de chauffage énergivores des bâtiments publics par des systèmes à faible consommation.

Exemplarité des déplacements municipaux et de l’éclairage public

Nous réduirons la flotte de véhicules de la Ville, et nous n’achèterons plus que des véhicules à basse émission, aurons recours aux flottes en autopartage et aux vélos. Pour économiser l’énergie et respecter la biodiversité, l’éclairage public utilisera des équipements basse consommation comme des LEDS et des détecteurs de présence.

Recours aux énergies renouvelables (ENR) dès que possible

Nous raccorderons nos bâtiments aux réseaux de chaleur (alimentés notamment au bois issu de forêts gérées durablement) et roulerons au biogaz ou à l’électricité renouvelable. Toute notre électricité et 25% du gaz seront achetés auprès de fournisseurs d’ENR à forte valeur verte.

Participation aux initiatives citoyennes d’énergies renouvelables locales

Nous proposerons par exemple au moins 10 toits de nos écoles pour les panneaux solaires de collectifs d’investissement citoyens comme l’association “Toits en Transition”.

Soutien à la rénovation des logements dans toute la ville

Nous utiliserons tous les moyens de la ville pour appuyer cette compétence essentielle de la métropole, en bonifiant la subvention ECORENO’V pour les copropriétés, particulièrement dans le parc historique. L’objectif est de rénover les 270 000 logements de Lyon d’ici 2050. Un accompagnement personnalisé sera proposé aux syndics et aux particuliers pour centraliser, simplifier et raccourcir les démarches des subventions. Les subventions seront progressives : plus la rénovation permettra d’améliorer l’efficacité énergétique, plus la subvention sera importante. (Voir le programme Métropole).

Contrôle de l’efficacité thermique lors de la construction de bâtiments neufs

Notre objectif est de vérifier que le bâtiment est conforme à la réglementation et au permis de construire, en collaboration avec tous les acteurs et les services de l’état concernés.

Étude et promotion de toutes les solutions peu énergivores permettant d’améliorer le confort d’été

Nous souhaitons éviter le recours à la climatisation individuelle (casquettes solaires, végétalisation, réseau de froid de la Part-Dieu, …).

Renforcement des dispositifs existants (prime air bois) et accompagnement des particuliers vers des systèmes de chauffage moins émissifs de particules

Le chauffage au bois est responsable de la moitié de la pollution de l’air en hiver.. Nous accompagnerons les particuliers vers des systèmes moins polluants.

Concertation avec le secteur de la restauration afin de faire progressivement disparaître le chauffage des terrasses l’hiver

Cette interdiction concernera l’ensemble des acteurs et actrices et en toute équité.

Photo à la une de Gustavo Quepón sur Unsplash

Partagez ces informations avec vos relations :