programme du 1er arrondissement

la carte du programme

les mesures phares

1) Des espaces publics végétalisés, propres et sûrs

Essentielle pour la biodiversité, une végétalisation massive de notre ville apparaît indispensable pour faire face aux conséquences du dérèglement climatique! En plus de contribuer à l’embellissement de la ville, elle permettra de diminuer la température de plusieurs degrés, lors des périodes de canicule.

C’est pourquoi nous allons :

  • Planter 1 000 arbres sur l’arrondissement dans le mandat
  • Impliquer les conseils de quartier et les habitants dans les choix et les actions
  • Poser et développer les bases d’une agriculture urbaine
  • Végétaliser murs et bâtiments
  • Lancer une reconquête végétale et patrimoniale des espaces verts
  • Mettre en valeur ces espaces

Les habitants manquent de solutions pour réduire et gérer les déchets, ce qui nuit à la qualité de vie et génère du gaspillage. Nous allons donc :

  • Réduire à la source les déchets
  • Résoudre les problèmes de propreté liés à la vie nocturne
  • Installer une benne mobile hebdomadaire pour encombrants place Rambaud
  • Installer des composteurs collectifs

Enfin, la tranquillité, la sécurité et la sérénité de tou.te.s doivent être garanties sur l’espace public, dans le respect de l’identité culturelle de l’arrondissement. C’est pourquoi nous souhaitons :

  • Améliorer la sécurité des points sensibles de l’arrondissement
  • Effectuer des diagnostics nocturnes de voirie avec des femmes
  • Renforcer les dispositifs de médiation
  • Arrêter les rodéos de voitures sur les quais
  • Lutter contre les violences d’extrême-droite
  • Renforcer la formation de la police vis-à-vis de toutes les discriminations
2) Une mobilité repensée, plus écologique et plus agréable

Le 1er arrondissement, avec ses pentes et ses rues propices à la déambulation, est un arrondissement piéton. Et pourtant, les voitures, qui ne représentent que 25% des déplacements sur Lyon, y occupent 60% de l’espace public – cantonnant les piétons à des trottoirs exigus. De plus, ces voitures sont responsables de la majeure partie des émissions de CO2 et de la pollution de l’air.

Il est urgent de repenser la circulation urbaine, pour que la voiture ne soit pas nécessaire au quotidien, mais uniquement lorsque aucune autre solution n’est possible. Cette transition se fera dans une logique sociale et inclusive, ne laissant personne de côté.

Une piétonnisation progressive des pentes mettra les piétons à l’honneur, en concertation avec les habitants et commerçants du quartier pour définir les limites et le calendrier fixé, sur le modèle de la piétonnisation expérimentée par les commerçants eux-mêmes autour de la rue Paul-Chenavard il y a quelques années.

  • Fin des véhicules de transit
  • Des Pentes en zone partagée
  • Un véritable Plan Piéton

Ressemblant pour certaines à de vraies autoroutes urbaines, les principales rues seront apaisées et donneront plus de place aux transports en commun, piétons, vélos, …

  • Division par 2 du trafic sur les gros axes

Nous triplerons le nombre de vélos, et les doterons d’infrastructures à la hauteur :

  • Réseau Express Vélo
  • Remonte-vélo dans le tunnel de la rue Terme
  • Box sécurisés pour vélo dans chaque rue
  • Sécuriser les principaux points noirs du déplacement à vélo
  • Aides à l’achat d’un vélo électrique
  • Services autour du vélo

Nous faciliterons l’accès aux transports en commun, qui constituent avec la marche le principal moyen de déplacement de l’arrondissement.

  • Gratuité des transports en commun pour les bénéficiaires actuels du tarif Solidaire 1
  • Baisse du coût pour jeunes et familles nombreuses
  • Révision de la fréquence et des emplacements des arrêts de bus

La place de la voiture sera revue, sans contraindre ceux qui n’ont pas d’alternative mais en informant pour objectiver le poids financier qu’elle représente. Seuls les véhicules transitant par l’arrondissement et les non-résidents en seront exclus.

  • Autopartage et location renforcés avec tarifs résidents et sociaux
  • 1 mois de TCL, Vélo’v et Citiz offert aux nouveaux arrivants
  • Places de livraison mieux surveillées
  • Concertation avec les citoyens et les commerçants
  • Faire disparaître les « voitures ventouses »
  • Logistique urbaine propre et optimisée
3) Une économie de proximité, de culture, un tourisme raisonné

L’activité du 1er est unique, par sa diversité de commerces et d’artisans, par sa vitalité associative et culturelle hors-normes. Nous voulons y développer une économie circulaire et de proximité qui réponde aux besoins de chacun.e.s – alimentation, éducation, logement et réhabilitation, équipement et réparation, mobilité, liens et solidarité.

Ces activités économiques à forte utilité sociale et non délocalisables nous paraissent autrement plus adaptées au 1er et à une ville résiliente qu’une prétendue “attractivité” n’attirant que grandes chaînes et tourisme de masse, entraînant surtout pression foncière et délitement des petits commerces.

Nous favoriserons ce modèle économique de proximité que nous défendons et que représente l’arrondissement, pour cela nous allons :

  • Soutenir les structures de l’économie sociale et solidaire, les associations et l’emploi local
  • Suspendre toute vente de bâtiments publics
  • Maîtriser l’évolution des locaux, éviter l’envolée des loyers
  • Mobiliser le foncier vacant
  • Mettre en valeur nos artisans créateurs
  • Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP)
  • Une économie tournée vers les habitants, pas les touristes

Nous aiderons le monde culturel des pentes de la Croix-Rousse à émerger et rayonner, il constitue une part majeure de cette vitalité du 1er arrondissement. Nous avons la chance d’avoir dans l’arrondissement une quantité de talents exceptionnelle, ils font des pentes le phare culturel de la ville et de Lyon une ville de culture.

  • Renforcer le développement des structures culturelles et artistiques
  • Mettre en lien les structures de différentes tailles
  • Accompagner l’émergence de lieux de création et de production
  • Promouvoir spectacles et expositions publiques
4) Renforcer la citoyenneté, renforcer la démocratie

Nous voulons dépasser la vision qui consiste à ce que la mairie travaille pour les citoyens et piloter les projets principaux en co-construisant avec eux ! Ces citoyens sont, bien sûr, les habitants mais aussi l’ensemble des professionnels qui y travaillent. Enfin, nous chercherons à impliquer tous les âges : les enfants et les adolescents, les séniors, les jeunes parents, et toutes les catégories sociales. Car chaque habitant a sa propre expertise d’usage en vivant dans son quartier.

C’est pourquoi nous voulons :

  • Des concertations citoyennes sur les projets phares du mandat
  • Renforcer les conseils de quartier par un budget participatif
  • Un Conseil Local et Citoyen pour le Climat
  • Faire participer chacun, sans condition de nationalité
  • Garantir la transparence de la vie publique
  • Faciliter la mobilisation de bénévoles citoyens
  • Etre un acteur majeur de l’éducation populaire
  • Conduire une politique d’achat exemplaire pour la mairie d’arrondissement
5) Un logement pour toutes et tous

A Lyon en général et dans le 1er arrondissement en particulier, les prix du logement ne cessent d’augmenter, ils font l’objet d’une spéculation immobilière de plus en plus marquée qui contribue à vider nos quartiers de nombreux habitants et, en particulier, des familles les plus modestes.

Nous apaiserons le marché immobilier, et pour cela nous allons :

  • Encadrer les loyers des logements privés
  • Soulager la pression sur le logement locatif par le contrôle des bureaux et AirBnB non déclarés
  • Faciliter l’accession à la propriété pour tou.te.s
  • Résorber le déficit de logements sociaux

Autre sujet majeur lié au logement mais généralement insoupçonné, le seul chauffage des bâtiments est la source de 58% des émissions de CO2 de l’arrondissement ! Une politique climatique sérieuse passe par l’isolation thermique des bâtiments, en respectant les nombreuses protections réglementaires dont bénéficie l’arrondissement (UNESCO, site classé, …).

  • Eliminer le chauffage au fioul
  • Déployer un vaste plan d’isolation
  • Combiner isolation, innovation technique et respect du patrimoine architectural
6) Répondre aux urgences sociales, lutter contre les discriminations et les inégalités

Les habitants et habitantes du 1er ont fait montre d’une remarquable hospitalité à travers leur implication en faveur des jeunes migrants du collège Maurice Scève ou les familles sans toit hébergées temporairement dans les écoles. Cette solidarité des individus n’exonère pas la collectivité de ses responsabilités, qui peut et doit faire beaucoup plus pour résoudre les situations d’urgence, malgré les carences de l’État.

Nous voulons :

  • Un toit pour tou.te.s
  • Accompagner les personnes en situation de précarité
  • Développer des activités pour les demandeurs d’asile et mineurs isolés
  • Rouvrir les bains-douches publics du 1er
  • Une Maison Médicale Multidisciplinaire
  • Accompagner chacun pour effectuer des démarches administratives

Nos politiques locales répondront aux principes d’égalité et d’émancipation de l’individu. Une société écologiste est une société pacifiée où chaque individu peut trouver sa place quels que soient sa couleur de peau, sa religion, son territoire, son orientation sexuelle, son genre.

Pour aller vers cela, nous nous engageons :

  • A être exemplaires sur l’égalité femmes-hommes
  • A lutter contre toutes les discriminations : racisme, homophobie, sexisme, …
7) Une ville à hauteur d’enfants

Favoriser l’épanouissement de tous les enfants est l’une des missions fondamentales de la ville. La nature en ville et son développement seront synonymes de protections, d’opportunités, d’expérimentations, de découvertes et de pratiques culturelles. Nos rues, nos écoles et nos crèches, nos cantines et plus largement notre politique éducative et culturelle y contribueront. Nous nous fixons comme objectif que Lyon, ville des enfants, et son 1er arrondissement, constituent un cadre de vie bienveillant, vecteur de développement personnel et collectif, qui renforce la confiance en soi et en les autres, tout en contribuant aux apprentissages.

Pour cela, il faudra investir massivement pour les enfants et les jeunes, à travers l’amélioration de l’offre en équipements publics et associatifs.

  • Remise en état complète de nos écoles
  • Création d’une crèche
  • Ajout d’un Relais d’Assistant.e.s Maternel.le.s (RAM)
  • Création d’équipements sportifs
  • Développement d’activités et pratiques culturelles aux tarifs accessibles

L’école est par ailleurs le meilleur endroit pour apprendre aux citoyens de demain comment vivre d’une manière soutenable. Il faut donc promouvoir la dimension écologique de l’école.

  • Rendre aux enfants le droit de respirer
  • Sensibilisation des enfants au respect de leur environnement
  • Création d’une école municipale d’été de la transition écologique
  • Permettre une « reconnexion » à la nature et au vivant
  • Fournir une restauration scolaire 100% bio, locale, moins carnée, sans gaspillage
  • Aménager les espaces verts en espaces d’exploration
  • Piloter en proximité avec les acteurs locaux de l’éducation

l’équipe du 1er arrondissement

Yasmine Bouagga

Sociologue, 37 ans, a grandi en Seine-Saint-Denis et commencé à militer pour les droits humains au lycée, en s’intéressant aux questions internationales, aux luttes altermondialistes, et à la justice environnementale.

Dans son activité professionnelle de recherche au CNRS, elle a mené des études sur les politiques pénales, et également sur les migrations. Elle enseigne à l’ENS de Lyon et, dans une perspective de diffusion des savoirs, a cofondé une collection de bande-dessinée adaptant des enquêtes sociologiques.

Elle s’est impliquée dans diverses expériences bénévoles (Génépi, Droits d’Urgence, Itinérens) et a fréquenté, dans son travail, des acteurs publics et associatifs, qui lui ont donné envie d’agir concrètement pour une politique écologiquement et socialement responsable, et préparer l’avenir.

l’actualité du 1er arrondissement

Partagez ces informations avec vos relations :