programme du 5ème arrondissement

les mesures phares

Pour un 5ème audacieux

… nous proposons de:

1. Revitaliser l’économie locale — de La Quarantaine aux Battières — et de soutenir les commerces indépendants, artisans, ateliers de réparation, services de proximité ou marchés du soir.

2. Soutenir l’entrepreneuriat — créateur de valeurs et d’emplois — notamment dans le secteur de l’économie sociale, solidaire et circulaire ; et mobiliser toutes les ressources existantes.

3. Encourager une vie culturelle locale en valorisant l’École de Cirque de Ménival, les associations culturelles et les petites compagnies du 5e. Nous soutiendrons une participation populaire à la Fête des Lumières, tout en évaluant les nuisances associées à cette manifestation.

4. S’engager pour l’éducation des jeunes à la nature par la création d’une ferme urbaine à Champvert et la généralisation des jardins et potagers partagés, en y associant les anciens.

5. Faire de la végétalisation la règle et de la bitumisation l’exception. Les espaces naturels étant indispensables à la biodiversité, à la santé publique et à l’adaptation aux épisodes de canicule, les cours d’école seront débitumées, les espaces de nature seront à moins de 5 minutes à pied et les initiatives pour végétaliser encouragées. Nous créerons une forêt urbaine des Balmes de Fourvière et terminerons l’aménagement du Parc des Hauteurs.

Pour un 5ème engagé

… nous proposons de:

16. Demander plus de pouvoirs pour les arrondissements et leurs habitants car ils sont le premier niveau de la démocratie.

17. Etablir un budget participatif pour que les habitants choisissent et financent des projets pour l’amélioration du cadre de vie et le renforcement des solidarités locales.

18. Ecouter ceux qui ne peuvent s’exprimer par le vote en créant un Conseil d’Arrondissement des Enfants, un Conseil Consultatif des Résidents Etrangers et une Commission du temps long garante des
intérêts de la nature et des générations futures.

19. Rendre la démocratie véritablement locale et transparente en organisant le Conseil d’Arrondissement de manière itinérante, à des jours et des horaires variables pour inviter les habitants de tous les quartiers à y assister

20. Privilégier la sobriété et la simplicité de l’action publique à travers une démarche de « moins, mais mieux » qui préserve les ressources naturelles, énergétiques, humaines et budgétaires.

Pour un 5ème apaisé

… nous proposons de:

6.  Améliorer l’offre de transports en commun en coordination avec la Métropole : +20% de bus, meilleure desserte et sécurisation en soirée, navette pour désenclaver La Sarra.

7. Donner la priorité aux piétons en aménageant un réseau de voies vertes et d’itinéraires patrimoniaux balisés (temps de marche, facilité du parcours, botanique), et des espaces de repos conviviaux. Nous organiserons des pédibus et veillerons à l’accessibilité permanente et continue des trottoirs. Nous sécuriserons les traversées piétonnes (Montée de Choulans par exemple) et augmenterons le nombre de rues à 30km/h ou avec accès limité aux véhicules.

8. Assurer la sécurité des cyclistes en privilégiant les séparations physiques vélo/auto et en travaillant sur les « points noirs » tels que le Quai des Etroits. Des Vélo’v plus disponibles (y compris électriques), davantage d’arceaux de stationnement et un dispositif de remontée des vélos sur la colline permettront d’encourager davantage le cyclisme.

9. Accompagner les initiatives « Territoire Zéro Déchet » via l’installation de composteurs dans les copropriétés et les espaces publics, ainsi qu’une collecte itinérante dans le Vieux Lyon pour réduire nos déchets jusqu’à 40 kilos/an/habitant.

10. Lutter contre l’insécurité routière, la délinquance, les incivilités et le bruit en plaidant pour le maintien des services publics de l’Etat — dont le Commissariat de Police — et pour une présence sur le terrain favorisant la médiation. Nous ferons une évaluation des dispositifs de vidéo- urveillance/verbalisation. Une attention particulière sera portée aux violences — physiques et verbales — sexistes, racistes, homophobes ou visant des personnes vulnérables.

Pour un 5ème humaniste

… nous proposons de:

11 . Rendre le logement accessible, disponible et confortable en priorisant le logement résidentiel face aux offres touristiques de type Airbnb. Nous favoriserons la mobilisation du dispositif métropolitain de rénovation thermique Ecoreno’v. Nous agirons pour l’encadrement des loyers et la mise en place de locations solidaires, d’habitats coopératifs et de colocations intergénérationnelles.

12 . Favoriser l’inclusion et l’accès de tous aux activités économiques, sociales et citoyennes. Nous ferons du renforcement des liens humains et sociaux une priorité pour que le handicap, l’avancée en âge, la pauvreté, et l’exil ne soient plus synonymes d’isolement. Nous renforcerons nos engagements de Ville Amie des Ainés.

13 . Accueillir les 500 bébés qui arrivent tous les ans grâce à davantage de places en crèche et à la multiplication de pôles d’accompagnement des parents et professionnels de la petite enfance.

14 . Garantir une pratique sportive ouverte à tous grâce à : la construction d’installations handisport, des offres adaptées aux parents qui travaillent, l’incitation à une pratique régulière des seniors, des personnes aux revenus modestes et des jeunes, particulièrement des filles.

15 . Soutenir le renouveau de la vie associative en favorisant la visibilité des associations, la mise en relation des bénévoles potentiels, l’échange de bonnes pratiques et l’organisation de chantiers participatifs.

l’équipe du 5ème arrondissement

Nadine Georgel

C’est à Lyon, où elle a de solides attaches depuis plus de 35 ans, que Nadine Georgel a posé ses valises pour s’engager dans la création d’entreprise dans l’économie circulaire, sociale et solidaire, et l’accompagnement de projets associatifs.

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques, titulaire d’un Master de l’Institut de Géographie Alpine, et d’un M.Phil en Administration Publique de Syracuse University (NY), Nadine s’est toujours attachée à associer rigueur de l’analyse et travail de terrain, compréhension des questions globales et connaissance des réalités locales, expertise scientifique et participation citoyenne.

La démarche de « Changer Lyon » incarnait ses aspirations au renouvellement des pratiques et des acteurs politiques. Elle y a donc contribué avec enthousiasme en organisant ateliers programmatiques et ateliers « hors-les-murs » notamment. Souhaitant offrir une alternative véritablement écologiste et solidaire, Nadine promet de libérer les Lyonnais.es du 5ème de la voiture, de renforcer les liens sociaux entre habitants et de faire de cet arrondissement riche en espaces naturels (notamment la Colline de Fourvière) un exemple de la préservation de la biodiversité.

l’actualité du 5ème arrondissement

Partagez ces informations avec vos relations :