programme du 8ème arrondissement

le programme

Engager l’arrondissement vers des conditions de vie dignes pour tous

Soutenir l’économie et favoriser l’insertion professionnelle

Le 8ème arrondissement de Lyon est encore riche de la présence de nombreuses entreprises autres que du domaine tertiaire. Cependant avec 8300 demandeurs d’emplois son taux de chômage reste élevé à près de 9,8% dont 53% vivent dans les quartiers identifiés dans la politique prioritaire de la ville. C’est pourquoi nous devons à la fois soutenir nos entreprises, favoriser les nouvelles implantations et aider au développement d’activités favorisant l’accès à l’emploi et l’insertion professionnelle.

  • Nous favoriserons la création d’un territoire zéro chômeur longue durée en renforçant les moyens des régies d’insertion et en développant les chantiers d’insertion.
  • Nous travaillerons à la création d’un réseau des entreprises du 8ème afin d’identifier les leviers permettant de faciliter leur activité dans notre arrondissement et de les aider dans leur mutation écologique.
  • Nous faciliterons l’implantation d’acteurs de l’économie circulaire de l’économie sociale et solidaire.
  • Nous encouragerons la création d’un espace de coworking dans le quartier Jet d’Eau.
  • Nous collaborerons avec des associations, pour créer un espace de récupération et de recyclage.
  • En partenariat avec les bailleurs sociaux, lancement d’un site d’appel à projets pour occuper les bas d’immeuble HLM disponibles.
  • Nous aiderons les commerçants des différents quartiers qui ne le sont pas à se structurer en association en vue de les accompagner dans leur implantation et leur développement.
  • Nous contribuerons à développer les systèmes d’échanges locaux et la monnaie locale La Gonette sur notre territoire en permettant notamment de payer des services publics par cette devise permettant la relocalisation et la résilience de l’économie.
Faciliter l’ accès aux services de santé

Avec les centres hospitaliers Léon Bérard, Saint-Jean-de-Dieu, le CCAS de Lyon, l’hôpital Jean Mermoz, ou encore l’hôpital privé Natecia et la proximité de l’Hôpital Edouard Herriot ajoutée à la présence de la faculté de médecine, le 8ème arrondissement est un acteur majeur de santé à Lyon. Ce pôle santé est aussi l’un des premiers employeurs de l’arrondissement et nous accompagnerons son développement.

Mais malgré cette présence forte nous ne pouvons ignorer que, comme dans les campagnes, certains secteurs du 8ème sont des déserts médicaux. De fait, l’accès à un médecin traitant et donc au parcours de santé est un combat pour de nombreux.ses patients.

  • Nous favoriserons l’installation de maisons de santé pluridisciplinaire.
  • Nous inciterons l’installation des soignants sur des secteurs moins pourvus mais très peuplés, Moulin à Vent, États-Unis, La Plaine-Santy, Mermoz….
  • Nous travaillerons avec les associations spécialisées afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.
  • Nous favoriserons le développement de l’habitat partagé accompagné comme alternative à l’EHPAD.
  • Nous créerons un lieu ressource pour accompagner les aidants en leur donnant accès aux informations nécessaires, en favorisant le partage d’expérience et qui leur permette de ne plus se sentir seuls dans leur rôle d’aidant.
Apporter un logement de qualité et accessible à toutes et tous

Renforcer l’attractivité en matière d’habitat du 8ème (hors Monplaisir et Sans-Souci). Poursuivre les démarches pour favoriser la mixité sociale, mixité inter-générationnelle, mixité des habitats etc. Faire du 8ème un territoire favorable au vieillissement dans son ensemble (transports, commerces de proximité, accès santé, etc.).

  • Nous porterons la nécessité d’un parc de logement (social et privé) plus accessible aux personnes âgées ou handicapées (beaucoup de patrimoine aujourd’hui sans ascenseur ou avec des marches)
  • Nous développerons des programmes d’accession sociale à la propriété sur les quartiers politique de la ville ou secteurs limitrophes pour favoriser la mixité sociale.
  • Nous développerons des programmes de logements privé ou social, architecturalement attractifs (sans pour autant être hors de prix et irréalisables, inaccessibles), notamment sur les quartiers politique de la ville ou secteurs limitrophes
  • Nous encouragerons l’implantation de logements étudiants via le CROUS ou des organismes HLM dans les secteurs Grange Blanche, Jet d’eau, États-Unis.
  • Nous favoriserons l’implantation de résidences autonomie, maisons de retraite et EHPAD en privilégiant le développement de structures à but non lucratif.
  • Nous encouragerons l’implantation de sociétés d’aide à la personne, commerces de proximité, pour répondre à l’enjeu du vieillissement et du maintien à domicile.
  • Nous encouragerons le développement de projets d’habitat participatif à visée non spéculative.

Donner la priorité à l’éducation et à la qualité scolaire

Soutenir l’éducation en réduisant les disparités

La qualité de l’accueil à l’école et dans les structures de petite enfance participe à l’attractivité du 8ème arrondissement pour les familles. Notre objectif est de réduire les disparités entre les écoles des quartiers prioritaires et des autres et de veiller à l’épanouissement de tous les enfants. Nous ouvrirons davantage l’école sur le monde artistique et culturel et porterons une attention toute particulière aux activités périscolaires.

  • Nous assurerons la promotion des programmes sociaux et culturels d’éducation à la petite enfance afin de rendre attractives les écoles des quartiers d’éducation prioritaire.
  • Nous adapterons à l’évolution démographique les structures de la petite enfance et d’éducation.
  • Nous transformerons les cours d’école afin de renforcer la végétalisation au détriment du bitume tout en préservant les espaces de jeux.
  • Nous engagerons un plan de rénovation des écoles qui le nécessitent.
  • Nous soutiendrons un équipement numérique matériel et logiciel raisonné et durable dédié à l’information, à l’informatique et aux médias privilégiant notamment la découverte et la promotion des logiciels libres.
Veiller à la qualité de la vie scolaire
  • Nous créerons des jardins et des composteurs dans chaque école de l’arrondissement.
  • Chaque nouvelle école construite comportera sa propre cuisine pour favoriser les circuits courts et l’éducation des enfants à l’alimentation.
  • Nous mettrons en place des repas  bio, et deux repas végétariens  par semaine . 50% des aliments seront d’origine locale c’est-à-dire provenant de mois de 50 Km
  • Nous développerons des ludothèques (animation autour du jeu, sur place ou en prêt) dans les écoles de l’arrondissement.
  • Nous créerons des maisons de la parentalité en lien avec la caisse d’allocation familiale (structure qui intervient aux différents âges de la vie pour accompagner un développement global et harmonieux de chaque membre qui compose la famille).
  • Nous proposerons un périscolaire de qualité pour assurer une heure complète pour le goûter et les activités sportives et culturelles et d’apporter une aide aux enfants en ayant besoin.
  • Nous développerons les pédibus et rendrons piétons les quartiers proches des écoles.

Œuvrer pour une démocratie vivante

Réimpliquer les citoyens dans les décisions de l’arrondissement

Les citoyen.ne.s ont trop souvent l’impression que, passé le temps du vote, leur avis ne compte plus. Parce que la démocratie ne peut être l’affaire des seuls.es élu.es, il est essentiel de recréer des espaces de co-construction des politiques dans notre arrondissement. De même il est nécessaire que les habitant.es s’impliquent dans la mise en œuvre des projets partagés (composteurs, jardin de rue, donnerie …). Enfin il est essentiel d’impliquer les habitant.es dans les politiques conduites et de rendre compte de l’exercice de son mandat.

  • Nous favoriserons la vie associative en convertissant l’espace 101en maison des associations et des familles.
  • Nous mettrons en place d’un budget participatif permettant aux citoyens, après concertation, de réaliser des projets qui leur tiennent à cœur.
  • Nous mettrons en place un conseil d’arrondissement des enfants en assurant une participation la plus large des enfants de l’arrondissement.
  • Nous instaurerons une séance d’échange à la fin de chaque conseil d’arrondissement afin de favoriser la participation et l’implication des citoyen.ne.s.
  • Nous instaurerons une rencontre annuelle permettant aux élus.es de rendre compte des actions réalisées et de présenter les projets à l’étude sur l’année à venir.

Rendre le sport et la culture accessible à tous

Favoriser l’épanouissement, la diversité, la solidarité et la citoyenneté par les arts et la culture

Le 8ème arrondissement accueille des institutions culturelles majeures de la Ville de Lyon qui doivent être confortées dans leur implantation et leurs relations aux habitant.es. Malgré tout, bon nombre d’entre eux.elles ne disposent pas de lieux d’expression artistique et se sentent exclu.es des équipements culturels traditionnels. Notre politique culturelle s’engage à dédier plus de moyens aux structures culturelles de proximité, à favoriser l’épanouissement des personnes, le dialogue interculturel et au développement de la citoyenneté dès le plus jeune âge.

  • Nous favoriserons l’implantation des jeunes compagnies de création dans les quartiers du 8ème arrondissement, en lien avec les institutions culturelles (Maison de la danse, Médiathèques, Institut Lumière, Musée Urbain Tony Garnier, NTH8…).
  • Nous étudierons l’implantation de deux cinémas de quartier par exemple aux Etats Unis et à Grand Trou / Moulin à Vent, qui soient un lieu de convivialités, de débats et de rencontres pour les habitant.es.
  • Nous donnerons plus de moyens aux deux MJCs, aux centres sociaux et Maisons de l’enfance afin de favoriser les pratiques amateurs, les projets citoyens ainsi que la mise en débat démocratique des sciences.
  • Nous renforcerons un plan d’éducation aux arts et à la culture dans les écoles et avec les collèges qui dépendent de la Métropole, par des parcours de pratique artistique et culturelle en lien avec l’Éducation Nationale.
  • Nous instaurerons des résidences d’artistes à l’école primaire : pendant 1 an, chaque école recevra un-e artiste en relation avec une institution culturelle. Chaque enfant doit pouvoir bénéficier d’une présence artistique sur un temps long au moins deux fois pendant sa scolarité primaire.
  • Nous faciliterons l’accès des personnes isolées et fragiles aux établissements culturels, en encourageant les partenariats avec les associations spécialisées et en mettant à leur disposition des moyens de mobilité.
  • Nous réorienterons la Fête des Lumières en impliquant les habitant.es grâce à des résidences d’artistes dans les quartiers de l’arrondissement et en veillant à réduire son empreinte écologique.
  • Nous impliquerons les habitant.es dans la co-construction de la politique culturelle au travers de la concertation qui sera lancée lors des États généraux de la culture.
  • Nous mettrons en place une politique d’éco-responsabilité en accompagnant les différentes structures culturelles dans l’identification de leurs impacts sur l’environnement et l’établissement d’un plan d’action.
Promouvoir le sport pour toutes et tous

Si certains sports sont très développés dans notre arrondissement, ils sont loin d’être accessibles à toutes et tous et les structures manquent pour le développement d’autres pratiques sportives. Deuxième arrondissement le plus peuplé de Lyon, le 8ème doit proposer une offre sportive diversifiée incluant les pratiques sportives de rue. Un effort particulier sera fait pour favoriser la mixité sportive, l’accès aux plus jeunes et aux personnes handicapées.

  • Nous construirons une piscine municipale et engagerons la rénovation de celle de Mermoz qui sera couverte.
  • Nous proposerons une restructuration du stade Vuillermet en un espace multisport (foot, basket, volley, beach volley, hand) avec création d’un square enfant végétalisé.
  • Nous créerons des parcours fléchés, sécurisés et accessibles aux personnes handicapées pour rejoindre les principaux parcs (Blandan, Parilly….)
  • Nous encouragerons la pratique féminine du sport en organisant des manifestations sportives spécifiques.
  • Nous favoriserons la pratique amateur du sport en apportant notre soutien aux associations qui encouragent l’accès au sport pour toutes et tous (hommes femmes, jeunes, seniors, handicapés).
  • Nous développerons des espaces de sports de rue (skate parc, vélo parc, rollers…).

Reconquérir l’espace public : du vert, de la mobilité, de la sécurité pour tous

Reconquérir l’espace public : transport & mobilité

Traversé par de grands axes routiers essentiellement dédiés à la voiture, notre arrondissement a impérativement besoin de repenser les mobilités et donner davantage de places aux usagers les plus vulnérables. Notre objectif sera de permettre une cohabitation harmonieuse entre piétons de tous âges, transports en commun, cyclistes et voitures. Nous voulons un arrondissement respirable et redonner davantage de place à sa végétalisation.

  • Nous garantirons la continuité des itinéraires piétons et cyclistes en créant un arrondissement 100% marchable et cyclable.
  • Nous renforcerons les transports en commun dans les 24 premiers mois suivant l’élection : fréquences et ponctualité renforcées par l’aménagement de nouvelles voies réservées au bus, priorité à toutes les intersections ;…
  • Nous engagerons une concertation avec les riverains et les commerçants de l’avenue des Frères Lumière sur son réaménagement en incluant la place Ambroise Courtois.
  • Nous aménagerons progressivement l’ensemble des quartiers en zone 30, à l’exception de quelques grands axes, et engageront des concertations en vue d’en piétonniser certains secteurs. 
  • Nous mettrons en place un plan de circulation contraignant le transit automobile, afin de protéger les quartiers et privilégier la vie locale sur le trafic motorisé.
  • Nous aménagerons une ligne de Réseau Express Vélo pour relier le 8e arrondissement à la Presqu’île par une voie cyclable sécurisée, efficace et confortable.
  • Nous sécuriserons le Pont de l’Épargne pour les piétons et les cyclistes, et nous repenseront totalement le carrefour du Bachut et de Jet d’Eau au profit des piétons et des cyclistes.
  • Nous réserverons aux futurs riverains (contrôle d’accès), aux piétons et aux cyclistes l’ensemble des voies nouvelles aménagées dans le cadre des projets urbains.
  • Nous développerons une offre d’autopartage accessible à tous, afin de pouvoir disposer facilement d’une voiture lorsqu’on en a besoin.
  • Nous favoriserons l’installation d’ateliers de réparation et d’auto-réparation des modes doux de déplacement.
  • Nous créerons un double couloir Bus-Vélo avenue Marius Berliet.
  • Nous offrirons un accompagnement à la mobilité pour aider les particuliers à changer leurs modes de déplacements.
  • Nous agirons pour que soit respecté l’usage des espaces de circulation
Se réapproprier l’espace public par plus de sécurité

La sécurité est une attente très forte des habitant.es de cet arrondissement. Chacun.e doit pouvoir vivre dans son quartier sans subir de nuisances sonores nocturnes, de rodéos motos et autos, sans crainte des cambriolages dont le nombre ne cesse d’augmenter notamment dans les maisons individuelles ou encore sans crainte d’être agressé. C’est pourquoi nous renforcerons les moyens alloués à la sécurité mais travaillerons également à améliorer le vivre ensemble notamment en permettant aux habitant.es de se réapproprier l’espace public.

  • Nous relocaliserons des antennes de police municipale et renforcerons la présence de médiateurs de rues dans les quartiers Mermoz, États Unis et Moulin à Vent.
  • Nous créerons des équipages de police municipale à vélo et favoriserons les patrouilles piétonnes afin de renforcer le contact direct avec la population.
  • Nous proposerons la création de lieux d’accueil en soirée pour les jeunes avec l’appui d’associations et de médiateurs afin d’offrir des alternatives à l’occupation de l’espace public.
  • Nous installerons la vidéo verbalisation pour lutter contre les infractions routières  (stationnement dans les couloirs de bus et voies cyclables, sur les trottoirs, rodéo urbains et vitesses excessives) boulevard des Etats Unis, Avenue du Général Frère, Albert Thomas, Avenue Paul Santy, Avenue Marius Berliet, Avenue des frères Lumière, route de Vienne.
Réenchanter nos quartiers par davantage d’arbres et moins d’ilots de chaleur

Le réchauffement climatique allié à l’artificialisation des sols rend les étés de plus en plus insupportables en ville et dans notre arrondissement qui souffre cruellement d’un manque de zones vertes. Débitumer, ramener la nature en ville, planter des arbres fruitiers et multiplier les jardins de rue sont indispensables pour ramener de la fraîcheur en été.

  • Chaque habitant.es du 8ème disposera d’un espace végétalisé à moins de 200 m de chez lui.
  • Nous encouragerons la création de jardins de rue en sollicitant les habitant.es partout où cela est possible et notamment, devant la mairie du 8ème, dans le quartier Bachut, Avenue Paul Santy, boulevard des Etats Unis, boulevard Pinel ….
  • Nous végétaliserons l’Avenue des frères Lumière et la place Ambroise Courtois dans le cadre de la concertation lancée avec les riverains et les commerçants.
  • Nous planterons davantage d’arbres dans le parc du clos Layat.
  • Nous créerons un jardin partagé dans chaque quartier.
  • Nous créerons une forêt urbaine square Dumont.
  • Nous interdirons la publicité lumineuse sur le domaine public et notamment la nuit.
  • Nous végétaliserons la rue Saint Nestor.
Développer la Biodiversité et agir pour la protection animale

Faire plus de place au végétal dans notre arrondissement, c’est le rendre plus accueillant pour la Biodiversité. Préserver la diversité animale est autant un devoir qu’une nécessité pour rééquilibrer la place de chaque espèce et lutter contre les plus invasives.

  • Nous faciliterons la labellisation du nouveau cimetière de la Guillotière, du parc du Clos Layat, du square du 14ème Régiment de Zouaves et un maximum de micros-espaces verts en refuge pour les animaux,
  • Nous créerons des mares urbaines, protectrices de l’équilibre prédateurs /proies et qui notamment aident à réguler les populations de moustiques.
  • Nous améliorerons l’accueil des animaux de compagnie sur notre arrondissement et préviendrons les abandons avec des caniparcs sécurisés et avec une vigilance sur la propreté pour éviter les épidémies.
  • Nous soutiendrons et continuerons l’initiative de la Métropole en lien avec les vétérinaires concernant l’éducation des chiots pour prévenir les nuisances de voisinage et les abandons.
  • Nous déploierons une trame verte végétale dans l’arrondissement pour favoriser la biodiversité, la migration des espaces et la fraicheur en ville.
  • Nous organiserons une campagne de stérilisation des chats errants dans le but de réduire les naissances dans des conditions épouvantables et les transmissions de maladies entre chats errants ou domestiques, en lien avec des associations de citoyen.ne.s qui ont une grande expertise en ce domaine.
  • Nous mettrons en œuvre une gestion douce (stérilisation via des pigeonniers) des populations d’animaux liminaires, comme les pigeons et les rats. Ce sont les seules méthodes efficaces à ce jour avec la réduction des déchets.

Inciter à la sobriété

Favoriser un tourisme raisonné

Fort de son patrimoine architectural, industriel et social, le 8ème arrondissement de Lyon dispose des atouts pour développer un tourisme de proximité qui valorise toutes les cultures.

  • Nous valoriserons l’histoire sociale et les patrimoines de l’arrondissement (architecture, naturel et industriel).
  • Nous créerons un parcours touristique balisé dans le 8ème s’appuyant notamment sur le Musée Tony Garnier et le Quartier des Frères Lumière.
  • Nous mettrons en place des relais d’information touristique au travers des lieux culturels, sociaux et administratifs.
  • Nous encouragerons la découverte de l’histoire et des patrimoines de l’arrondissement par les habitants dès le plus jeune âge sous forme de balades à pied et à vélo.
Pour une plus grande sobriété énergétique

Préserver la planète passe par une réduction de notre consommation d’énergie fortement émettrice de gaz à effet de serre. Cette action est l’action de tous, institutions publiques comme propriétaires et bailleurs privés envers qui nous engagerons une politique incitative à l’isolation des bâtiments. Nous veillerons aussi à réduire la précarité énergétique des plus démunis de notre arrondissement notamment en travaillant avec les bailleurs sociaux.

  • Nous développerons des panneaux solaires sur l’ensemble des bâtiments publics.
  • Nous coopérerons avec les associations spécialisées afin d’inciter les propriétaires privés à implanter des panneaux photovoltaïques.
  • Nous réhabiliterons le parc des bâtiments municipaux, dont les écoles, afin d’atteindre les objectifs en matière de réduction de la consommation d’énergie et souscrire des contrats de fourniture d’énergie verte.
  • Nous travaillerons avec la Métropole de Lyon en vue de l’implantation de la régie de l’eau, après reprise de sa gestion, dans le 8ème arrondissement.
  • Nous réaliserons un état des lieux des zones de précarité énergétique et inciterons les bailleurs sociaux et propriétaires privés à rénover et isoler les bâtiments.
Tendre vers le zéro déchet

Les déchets causent un dommage irrémédiable à l’environnement, tant par les matières premières nécessaires à la fabrication des emballages que par leur collecte, leur traitement et la trace laissée par leur dispersion dans la nature. Tendre vers leur suppression est une nécessité première de l’écologie.

  • Nous engagerons la collectivité dans la démarche zéro déchet.
  • Nous favoriserons l’ouverture d’ateliers de réparation, de réemploi et de conciergerie.
  • Nous installerons des composteurs dans chaque quartier de l’arrondissement et nous accompagnerons la démarche d’un processus de formation des habitant.es à leur utilisation.
  • Nous favoriserons la création d’une donnerie (espace de dons en nature de meubles, outils, vêtements, équipement informatiques… entre citoyens)
  • Nous lancerons des campagnes de sensibilisation sur le tri et le zéro déchet.
  • Nous accompagnerons l’activité des associations impliquées dans la politique zéro déchet, et développerons les interventions en milieu scolaire.
  • Nous encouragerons le développement de la vente en vrac dans les commerces dans l’ensemble de l’arrondissement.

les mesures phares

l’équipe du 8ème arrondissement

Sonia Zdorovtzoff

Originaire de Bourg en Bresse, diplômée de Sciences Po Grenoble et de l’Université d’Essex en Angleterre, Sonia Zdorovtzoff vit et travaille à Lyon depuis plus de cinq ans. Disposant d’une double formation en droit et économie de l’Union Européenne et d’un mastère spécialisé en droit international des droits humains.

Sonia est engagée aux côtés des plus vulnérables depuis de nombreuses années : elle a défendu les droits des enfants à Bruxelles, ceux des femmes et des filles en Palestine et œuvré à une meilleure implication des victimes de torture dans les procédures de la Cour Pénale Internationale.

Actuellement chargée de mission au sein d’une ONG internationale, Sonia est attachée aux principes d’égalité et de solidarité. Militante des droits humains, elle n’en est pas moins écologiste. Comme d’autres, elle a d’abord signé l’appel “Changer Lyon” avant de rejoindre le parti Europe Écologie Les Verts en juin. Élue en novembre 2019 nouvelle secrétaire EELV de Lyon, elle prend la suite de Grégory Doucet et marque là sa volonté d’inscrire l’écologie au cœur de nos politiques publiques.

l’actualité du 8ème arrondissement

Partagez ces informations avec vos relations :