Objectif 15 : Prévenir les risques – redonnons la priorité à la santé

Nous n’étions pas préparés pour faire face à la crise sanitaire. Il est primordial de prévoir les risques à venir et de s’y adapter. L’information et les mesures prises pendant la crise ont entraîné une défiance vis à vis du pouvoir : un manque de clarté des déclarations, des dispositifs sanitaires adaptés à la crise mais pas à la vie quotidienne… Nous améliorerons la coordination entre les acteurs afin d’être capable d’agir plus rapidement, et d’informer correctement les populations. Les mesures à prendre devront être coordonnées globalement sur l’ensemble du territoire de la Métropole, en lien avec les autorités locales et nationales. La Métropole a un rôle fort à jouer, par son lien avec les structures de santé, de la petite enfance, du handicap et des personnes âgées, et les collectivités du territoire. A ce titre, nous soutiendrons une organisation de la santé publique plus performante, et l’attribution de moyens financiers et en personnels supplémentaires.

Assurer la coordination des politiques de santé au niveau métropolitain

Afin d’assurer ces missions d’anticipation et de gestion de crise, de protection des services publics de santé, de coordination avec l’ensemble des secteurs de la santé et de l’environnement du territoire,  nous mettrons en place une délégation métropolitaine dédiée santé-environnement, avec des moyens financiers et humains, pour un travail collectif en interne de la collectivité et en externe avec les acteurs locaux de la santé, des collectivités locales, du milieu sanitaire et social, public, privé et associatif.

Renégociation des Contrats Locaux de Santé

Nous démarrerons très rapidement la renégociation des Contrat Locaux de Santé de Lyon et Villeurbanne, en donnant une place importante à la santé environnementale dans ces contrats. Nous nous assurerons de la cohérence stratégique entre les déclinaisons locales du Programme Régional de Santé et du Plan Métropolitain de Santé Environnement. Enfin, nous envisagerons leur mise en place sur d’autres territoires de la Métropole qui le nécessiteraient.

Création d’un réseau de maisons de santé de proximité

Destiné avant tout à désengorger les urgences, lutter contre les déserts médicaux et assurer un bon suivi de la population dans une approche globale innovante de la santé préventive.

Déploiement du Plan Santé Environnement de la Métropole

L’impact des pollutions environnementales et des substances chimiques sur la santé et en particulier celle des plus vulnérables doit être connu et maîtrisé, avec des dispositifs qui interrogent l’ensemble des politiques de la collectivité. Nous renforcerons les plans de lutte contre la pollution de l’air, de l’eau, des nuisances sonores.

Renforcement du contrôle citoyen fort de la qualité de l’air

Ce contrôle sera basé notamment sur l’expertise et les outils de l’observatoire de surveillance de la qualité de l’air (ATMO AURA).

Amélioration du programme de Zone à Faibles Emissions (ZFE) pour limiter les véhicules les plus polluants
  • En évaluant le dispositif en cours
  • En accompagnant les professionnel·le·s et les particuliers dans leur transition, pour sortir du diesel en 2026.
  • En lien avec les concernés, nous élargirons le périmètre de la ZFE.
  • En prenant en compte des particules ultra fines dans l’indice de pollution ATMO.
  • En élargissant les restrictions aux véhicules personnels détenteurs d’une vignette Crit’Air 5, puis progressivement aux véhicules Crit’Air 4 et 3.
Mise en place d’une balise de contrôle de la pollution radioactive de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD)

Elle sera située à moins de 30km de la centrale du Bugey dans l’Est de la Métropole.

Renforcement de la protection de la Métropole, de sa Biodiversité et de ses habitant·e·s face aux risques des sites industriels en particulier classés Seveso

Pour cela nous associerons les habitant·e·s et les associations dans les projets d’implantation et dans la réalisation des plan de prévention des risques, en accompagnant davantage les entreprises dans leurs plans de protection, ou leur transition vers des activités moins polluantes et moins dangereuses.

Application de la Charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens pour protéger les générations futures

Interdiction des pesticides de synthèses, développement de l’agriculture biologique, augmentation de l’information de la population, des professionnel·le·s de santé, des agents de la Métropole, des professionnel·le·s de la petite enfance et des acteur·trice·s économique de l’enjeu des perturbateurs endocriniens et mise en place des critères d’éco conditionnalité éliminant progressivement les perturbateurs endocriniens dans les contrats et les achats publics.

partager cet objectif sur vos réseaux

Découvrez notre projet pour la santé, pour une métropole résolument écologique et socialement juste 🌿 #maintenantlyon #municipales2020

par mail :

Découvrez notre projet pour la santé, pour une métropole résolument écologique et socialement juste 🌿 #maintenantlyon #municipales2020 https://frama.link/maintenantlyon-sante

Cliquez sur ce lien pour pouvoir envoyer le mail tout fait

Partagez ces informations avec vos relations :