Objectif 5 : Libérer les citoyens de la pression publicitaire

Les publicités envahissent l’espace public et sont de plus en plus agressives : il faut remettre la pub à sa place. Nous rédigerons un RLPI (Règlement local de publicité intercommunal) qui actera une diminution forte de la publicité dans nos villes et nos vies.

Non-autorisation des écrans et enseignes vidéo publicitaires

Notamment dans le métro. Un panneau numérique de 2 mètres carrés consomme 7 000 KWH / an, soit la consommation d’un couple avec enfant !

Diminution globale de la présence publicitaire

Taille maximum des supports publicitaires de 4m² (contre 12m² actuellement) et prise en compte des mobiliers urbains dans le calcul de la densité.

Fin des publicités géantes au sommet des immeubles

Interdiction des bâches publicitaires

Ces bâches sont sources de pollutions visuelles visibles à des centaines de mètres.

Nous ferons respecter leur caractère temporaire.

Interdiction de la publicité au sol et par projection

Soutien aux contrôles et sanction de la publicité sauvage

Nous contrôlerons également les autres formes « innovantes » de publicités.

Augmentation de l’amplitude horaire d’extinction des enseignes de commerces et des mobiliers urbains

Nous lutterons contre la pollution lumineuse et le gaspillage énergétique tout en favorisant la biodiversité.

Augmentation des espaces d’informations pour les collectivités, les associations locales et les commerces de proximités

Aujourd’hui seules 0,0002 % des entreprises françaises monopolisent 80 % des publicités !

Distribution de stop-pubs

Nous distribuerons des stop-pubs à tou·te·s les habitant·e·s, afin de réduire nos déchets papiers.

Vigilance afin que les publicités sexistes ou dénigrantes n’aient pas leurs places dans la Métropole de Lyon

Partagez ces informations avec vos relations :