programme Porte des Alpes

L’Est lyonnais est particulièrement impacté par la pollution atmosphérique (Boulevard Périphérique, A43 et rocade engorgés), une offre de transports en communs peu efficace, des difficultés d’accès à l’emploi et au logement.

Notre projet propose des solutions concrètes, réalistes et réalisables et assure une participation réelle des habitants aux décisions concernant leur quotidien.

La métropole a un rôle important à jouer pour engager une transition écologique des modes de vie et de consommation, protéger les habitant.es des pollutions qui impactent leur santé, permettre à tous et avant tout aux plus fragiles de se nourrir sainement, de se déplacer, de limiter leur impact carbone, de s’adapter aux changements inéluctables du climat.

Cette métropole ambitieuse est l’échelon essentiel de la construction du monde que nous voulons, un monde qui protège les générations présentes et les futures.

Maintenant agissons pour une métropole respirable et soutenable

Nous nous engageons pour

  • Augmenter l’offre de bus de 20%, renforcer la fréquence et l’amplitude horaire des transports en communs, notamment les T3, 68, 76, C25
  • Créer un bus à haut niveau de service en site propre entre la Part Dieu et Chassieu
  • Développer de nouvelles lignes notamment un tram T8 (Vaulx en Velin centre- Décines-Bron-Vénissieux-Gerland)
  • Créer de véritables voies de covoiturage et de bus à haut niveau de services sur la rocade et la A43.
  • Favoriser pour toutes nos communes, le rabattement vers les stations de métro, tram et gares TER.
  • parking relais à Eurexpo et au Groupama Stadium
  • Développer les mobilités alternatives : continuité et sécurité des liaisons cyclables entre nos communes avec création de voies vélo sécurisées, station vélo’V à Eurexpo et Chassieu centre
  • Créer une tarification TCL équitable et solidaire : gratuité pour les plus précaires, et ticket unique TCL-SNCF
  • Assurer une meilleure continuité entre les quartiers, pour éviter l’effet ghetto : requalifier les entrées de ville aux abords des centres commerciaux périphériques et des grands axes routiers, déclasser l’A43 dans la traversée de Bron jusqu’à la porte des Alpes et la transformer en boulevard urbain

Maintenant, agissons pour un territoire pour l’humain et la nature

Nous nous engageons pour

  • Relocaliser la filière agricole et alimentaire : soutien aux agriculteurs bio et développement du maraîchage sur les terres agricoles de Bron et Chassieu , nouvelles mesures de protection contre l’usage des pesticides
  • Sanctuariser les espaces naturels et agricoles : objectif zéro artificialisation nette
  • Renouer avec le vivant en protégeant la biodiversité : plan abeilles et réalisation de trames vertes
  • Déployer les corbeilles de tri dans les espaces publics/parc et augmenter le nombre de véhicules de collecte des déchets recyclables
  • Préserver la ressource en eau et restaurer sa qualité avec une tarification sociale, environnementale et progressive
  • Développer le tourisme vert en excluant les décisions prises sans l’avis des habitant.es sur les grands projets de loisirs
  • Végétaliser les cours des collèges, installer le bio dans les cantines de nos collèges de Bron, Chassieu, Saint Priest, Mions (+ 2 repas végétariens par semaine).
  • Relocaliser le secteur industriel : soutien à la filière textile et au secteur santé, création d’un cluster vélo etc.
  • Protéger la santé avec le déploiement des plans Santé Environnement locaux

Maintenant, agissons pour un territoire de la proximité économique et sociale

Nous nous engageons pour

  • Soutenir les circuits courts économiques favorisant l’emploi non délocalisable (agriculture locale, recyclage des déchets, tiers lieux, co-working, etc)
  • Créer un budget participatif métropolitain pour soutenir les initiatives locales
  • Engager une politique d’exemplarité des élu.es (non cumul de mandats par exemple)
  • Revenir à la prévention sociale de proximité
  • Créer un système d’alerte pour les femmes dans les transports
  • Assurer une meilleure qualité de vie dans le logement social existant (réhabilitation ambitieuse des logements sociaux anciens sans hausse de loyers)
  • Amplification du dispositif de rénovation thermique des logements privés et  sociaux (ECORENOV).

Nous étendrons le programme territoire zéro chômage de longue durée sur dix territoires prioritaires de la Métropole afin d’embaucher en CDI des chômeurs de longue durée pour des postes d’utilité sociale.

Maintenant agissons pour mieux vivre ensemble

Notre projet d’écologie politique doit réparer le tissu social dégradé en luttant plus efficacement contre les inégalités, et en améliorant la qualité de vie de tous ses habitants. Ce projet passe par :

Un meilleur équilibre de l’offre de logements sociaux sur la métropole.

Un accès plus juste aux activités pour les jeunes afin d’encourager la réussite scolaire, l’accès au marché du travail, et l’épanouissement personnel

  • Lutte contre la précarité des 18-25 ans : création d’un RSA jeune
  • Pour une offre de logement digne, abordable et innovante : application de l’encadrement des loyers, développement de la part des logements très sociaux
  • Participation citoyenne : budget participatif et concertation avec les habitant.es tout le long du mandat comités d’usagers TCL par circonscription et /ou par ligne, ateliers d’urbanisme populaire).
  •  5% du budget d’investissement sera aux mains des citoyen·ne·s) . Une partie de ce budget sera gérée par et pour nos élèves via le Conseil Métropolitain des Jeunes, redynamisé et revalorisé
Partagez ces informations avec vos relations :